Ensuite, on s’est dit : « Il faudrait peut être rattraper le retard accumulé, aujourd’hui, il fait beau ! »



Nous n’avions vraiment pas entendu cette phrase depuis longtemps… Mais aussitôt dit, aussitôt fait : nous sommes repartis pour faire un maximum de bornes, autant que le soleil pourra nous le permettre.



Ce sont de longues routes, limitées à 90km/h, que nous avons parcouru ce jour là, ce qui nous a permis de bien avancer, à savoir 400 kilomètres dans la journée.
Nous avons pu profiter furtivement des magnifiques paysages du haut des Iles Lofoten et Vesteralen : montagnes découpées au ciseau devant une mer que l’on devine bleue turquoise les jours d’extrême beau temps…





En fin de journée, nous nous sommes mis en quête d’un endroit calme et plat, pour nous reposer au mieux. Nous engageâmes les motos dans un chemin mi terre mi herbe qui débouchait sur une agréable clairière : idéal pour camper ! Il fait froid et des vestiges de feux de camp nous montrent la voie.



Nous en allumons un pour nous réchauffer et manger au chaud des pâtes bolognaises (c’est veille de jour de fête, le lendemain, c’est l’anniversaire de Guizmo !). Les moustiques, en abondance, nous tournent autour. Heureusement l’anti moustique local est redoutablement efficace.

Après une nuit réparatrice, nous sommes repartis en direction du nord. Nous étions à un peu plus de 500 kms environ du Nordkapp, de petites pluies fines intermittentes venaient de temps en temps refroidir l’atmosphère. OUI, il faisait FROID !





Nous croisons en chemin quelques rennes broutant ou se baladant sur les bas-côtés. Quelle appréhension à chaque sortie de virage d’en retrouver un au milieu de la route !



Le soir, nous avons trouvé un camping aux prix raisonnables pour une hytte. Après avoir concocté un somptueux gâteau d’anniversaire pour les 20 ans de Guizmo, il était temps pour nous de regagner nos lits, confortés dans l’idée que demain nous serions tout en « haut » du continent…




Pour répondre à certaines (bonnes) questions :

Nous avons oublié le thermomètre à la maison, mais nous estimons la température à un petit 10-12 °C. Ce n'est pas excessivement froid, mais le vent et l'humidité se chargent de nous faire grelotter.

Le soleil est toujours présent, même lorsqu'il y a de la pluie, mais il ne réchauffe pas grand chose ... Il est très long à se lever et se coucher. A 22h30 on dirait qu'il est à peine 19h, et la nuit est très lumineuse. D'ailleurs lorsque l'on dort sous la tente, il n'est pas rare d'ouvrir un oeil vers les 3 heures du matin à cause de la lumière (puis de se rendormir ensuite !)

Enfin, depuis quelques jours, nous croisons des troupeaux entiers de rennes sur les bords des routes ! Marrons, gris ou même blancs, ils sont en tout cas encore plus beaux et majestueux en vrai ! Mais aucune trace d'élan pour le moment.

Pour conclure, nous ne savons toujours pas si les castors lapons sont hermaphrodites ;)

Il est dur de penser à tout, donc n'hésitez pas à demander des détails ou des précisions !