Note : depuis la bibliotheque de Odda, dans les fjords norvegiens, il n'est pas possible de saisir d'accent, clavier QWERTY oblige ... Desøle !

 

Vous pouvez demander a une maman, 9 mois, c'est long ! Mais pour preparer un voyage tel que le notre, cela suffit tout juste. Si bien que deux jours avant le depart, le gros oeuvre est acheve, mais il reste encore une foule de details a regler. Derniers equipements a monter, choix de la nourriture a emporter, et surtout remplissage des bagages et sanglage sur les motos.

Le jour J bien sur, il reste encore du travail. On s'active toute la journee mais on ne reussit a partir que vers 17h.

Nous nous arretons vers 23h pour planter la tente entre champs et foret. Un orage gronde au loin, puis nous evite de peu.

Depart assez tardif le lendemain, avec un objectif en tete : dormir du cote d'Amsterdam, ou un toit et un lit nous attendent. Une grosse averse, un dejeuner pris a 16h et 750km plus tard, nous voila arrives. Il est 23h30 lorsque les moteurs s'eteingent.

Apres une grasse matinee bien meritee, et un peu de zapping sur les chaines hollandaises, nous decidons de profiter du soleil pour aller flaner sur les plages de la Mer du Nord. Quelques courageux se baignent, nous les regardons faire bien au chaud dans nos cuirs.

Nous reprenons la route reposes, direction l'Allemagne. De grosses berlines nous doublent constamment, mais avec ce chargement, impossible de les suivre. Entre Hambourg et la frontiere danoise, nous faisons halte dans un restaurant dont nous auront beaucoup de mal a dechiffrer la carte. La commande est faite un peu au hasard, mais les plats qui arrivent sont bons.

Cinquieme jour de voyage. Demain nous avons un ferry a prendre, il ne faut donc pas perdre de temps. Nous passons au Danemark peu avant midi, et devons alors changer notre argent. Un peu de conversion, un pic nic cher mais pas mauvais, et nous continuons la route.

Les kilometres commencent a se faire sentir dans les bras et les fesses. Nous arrivons de bonne heure a la pointe nord du pays, plantons une nouvelle fois les tentes, et allons diner sur la plage. Certains apprecient particulierement le repas !

Apres une soiree tranquile, nous allons tous nous coucher. Ces 2000 kilometres ont ete epuisants, et nous avons besoin d'etre en forme : demain, embarquement pour la Norvege !