Une fois n'est pas coutume, je pars en solitaire pour fêter la nouvelle année qui commence.

Le 2 janvier 2009, je charge la SR dans la matinée, direction plein ouest, avec l'idée d'aller à Limoges, voire peut-être jusqu'à l'océan...

Il est 10h45, le brouillard limite la visibilité à 30 mètres et le thermomètre indique -5.5°C quand le monocylindre de la Yamaha SR se met en route.

Après une soixantaine de bornes, première pause, le froid se fait déjà ressentir.

Une fois passé Thiers, direction Clermont, avec une vraie pause au chaud cette fois-ci :

Une fois réchauffé, c'est reparti direction Limoges, et le brouillard revient rapidement.

Puis, après quelques kilomètres, les rayons du soleil apparaissent, et laissent apercevoir un peu de neige :

La route continue, mais le soleil s'est déjà éclipsé !

Le Limousin et son beau temps :

Je passe donc Limoges, puis Angoulême, puis la Rochelle pour enfin passer ce pont :

Les mauvaises langues diront qu'on ne reconnait pas le pont de l'Île de Ré...

Après avoir abandonné l'idée de l'hôtel à Saint Martin de Ré (minimum 70 euros la nuit), je parcours quelques kilomètres avant de planter la tente au milieu des marais salants.

Me voici donc en train de galérer, à 22h, à la frontale, sous le vent...

Forcément, n'ayant pas Guizmo pour me tenir compagnie, je m'ennuie un peu...

Il est déjà 22h30, l'heure de dormir.

Demain, grosse journée en perspective. Je sais au moins à quoi m'attendre...